Russula omiensis Hongo 1967
   
Russule d'Ômi, Russule violette âcre (カラムラサキハツ)
 

カラムラサキハツRussula omiensis 1990_0401Dagron1 txt

Russula omiensis 1990_0401Dagron4 opt

 
 

Russula_omiensis0004

 

Russula omiensis 1990_0401Dagron2

  • Basidiomycota / Homobasidiomycetes / Russulales / Russulaceae
  • Lames libres, serrées, blanches, parfois fourchues-anastomosées, 4 mm de large environ.
  • Stipe:5-6 x 0,8-1,1 cm, cylindrique ou épaissi à la base, rayé longitudinalement, cotonneux puis creux.
  • Ecologie: Assez commune au printemps (mars-avril) et fin d'automne (novembre-décembre) sur le sol des forêts à Castanopsis-Quercus, Japon (Hondô, Shiga, Kumamoto.)
  • Références bibliographiques IH1 607 ;
  • Commentaires

Très précoce, nous l'avons longtemps surnommée la russule du 1er avril. Ressemble à R. fragilis, avec une microscopie proche de knauthii selon Dagron (1990), ou de la fo. fallax, selon Marcel Bon en 1998, mais le chapeau est pruineux, la spore plus grande, et la fructification printanière, puis quasi-hivernale la distingue.

 

Date de création : 07/10/2013 - Daniel Guez

Dernière modification : 01/11/2013 - Daniel Guez