57 Collybia dryophila trim

57 - Collybia dryophila Bull.          《1886年5月16日》16 mai 1886
解釈: Gymnopus dryophilus (Bulliard) Murrill (1916)  樫の友 の意】
【和名:モリノカレバタケ、モリノカレバタケ属】

      傘の径1~6cm、すぐ平らに開き、黄土褐色または黄褐色-赤褐色、あるいは褐色がかった赤色。しかし  hygrophane 【=水分の蒸発による褪色と透明度の消失】という特質により、縁部からだんだん淡い黄土色または粘土色がかった白色に変わっていく。ひだは密、離生、クリ-ム色がかった白色で、やがて少し黄色っぽくなる。柄は細長く、2 - 10 × 0.2 - 0.6 cm、無毛、上部は薄い褐色か黄色、中部は黄褐色か帯赤褐色、下部は赤褐色である。

      このキノコは香りは良いが味に特徴がなく、食用としての価値はあまりない。5月~12月に広葉樹や針葉樹林のいたるところによく見られる。

      ファ-ブルはこの種の全く代表的なキノコを描き、その柄の下部は膨らみ、帯赤褐色の細根状の菌糸体が見られる。また断面図からは薄くて白い傘の肉の様子がよくわかり、柄は中空で、傘の縁部が波打っている描写も満足すべきものである。

     Le chapeau, de 1 à 6 cm, vite aplani, est ocre brun, fauve roux ou rouge brunâtre, mais du fait de son hygrophanéité, il devient ochracé clair ou blanc argilacé à partir de la marge. Les lames serrées, libres, sont blanc crème puis un peu jaunâtres. Le pied, mince et élancé, de 2 à 10 x 0,2 à 0,6 cm, glabre, est brun pâle ou jaunâtre en haut, brun jaune ou brun rougeâtre au milieu, et franchement roux à la base.

    Ce champignon a une saveur neutre et une odeur agréable, mais c'est un comestible médiocre et peu recherché. C'est une espèce très commune sous feuillus et sous conifères, que l'on trouve surtout en forêt de mai à décembre.

    Fabre a représenté des spécimens tout à fait typiques, avec un pied épaissi à la base et garni de radicelles mycéliennes roussâtres. Il a également bien fait ressortir la chair mince et blanchâtre du chapeau. Le pied creux et la marge sinueuse du chapeau ont été figurés de façon très satisfaisante.
[Hommage à Gérard MARTIN, SMF]

 

58 Collybia fusipes

58Collybia fusipes Bull.            1886年10月19日  19 septembre 1886
解釈:Gymnopus fusipes (Bull.) Gray【紡錘形のあしのモリノカレバタケの意】
【和名:なし、アカチャツエタケの近種?】

      このキノコの傘は最初半球形で、やがて中高のまんじゅう形、しばしば変形し、径は 3 - 8 cm、濃い赤褐色、赤褐色あるいは黄褐色で、それはやがて色褪せ、しばしばさび褐色の斑点が見られる。縁部には条線はなく、成長に従いそり返る。ひだは疎、しばしば波打ち、直生または離生、灰色がかった白色か帯赤灰色で、ここにも赤褐色の斑点がよく見られる。柄は5 - 18 × 0,5 - 2 cm、とても変化に富んだ形をしており、しばしばねじれ、中部は膨らみ、基部で細くなり、表面には溝線があり、傘とほとんど同色か少し濃い色がことに柄の下部に見られる。

      味や香りも凡庸。食用となるのは若いキノコに限られる。成熟したものは緩下作用がある。

      5月~12月、広葉樹の根元や切株にぎっしりと束生し、いたるところに見られるキノコである。

      図版のキノコは、柄が長く、中部辺りの色がふつうより濃すぎ、下部は少しほっそりしすぎている。傘の色合いもふつうのものと比べると、周辺部からかなり中心寄りまで白っぽいのは珍しいが、それも乾燥した気候下では考えられるだろう。

    Le chapeau de ce champignon est hémisphérique puis obtusément convexe, légèrement mamelonné, souvent difforme, de 3 à 8 cm de diamètre, brun rouge foncé, roux ou brun fauvâtre, pâlissant et souvent piqueté de brun rouillé. La marge est non striée, retroussée à la fin. Les lames sont espacées, souvent onduleuses, adnées ou libres, de couleur blanc grisâtre ou gris rougeâtre, fréquemment piquetées de roux. Le pied, de 5 à 18 x 0,5 à 2 cm, très variable de forme, souvent tordu, bombé dans sa partie médiane et atténué en pointe à la base, plus ou moins sillonné, est à peu près concolore au chapeau ou plus foncé, surtout en bas.

    Sa saveur est neutre et son odeur peu marquée. Il est comestible jeune mais laxatif lorsque les sujets sont un peu avancés.
    C'est une espèce très commune de mai à décembre, au pied des arbres feuillus (sur racines et souches) où elle pousse en touffes serrées.

    Fabre a figuré ici des spécimens élancés, à pied sombre dans la partie médiane et un peu trop effilé à la base. Les chapeaux ont été représentés avec une couleur peu typique car il est rare, mais possible par temps de sécheresse, de les voir si pâles dans la moitié périphérique du chapeau. [Hommage à Gérard MARTIN, SMF]

 

59 Collybia fusipes

59Collybia fusipes Bull. 《1893年11月15日》15 novembre 1893
解釈:Gymnopus fusipes (Bull.) Gray
【和名:なし、アカチャツエタケの近種】

      騒然とした傘の様子や、縁部は所どころ裂け、単一の赤褐色であるところから、このキノコが雨の多い時に採集されたことがよくわかる。この図版の柄も下部が普通より少し細すぎるが、この種が持つ多様な柄の形態が一望できる。

     Les chapeaux ont un aspect très tourmenté avec une marge fendue par endroits et de couleur uniforme, brun rougeâtre, ce qui prouve que les exemplaires ont été récoltés par temps humide. Ici encore, les pieds sont un peu trop amincis à la base mais la variabilité de leurs formes est bien évoquée. GM

 

60 Collybia fusipes

60Collybia fusipes Bull.              《1889年11月24日》
解釈:Gymnopus fusipes (Bull.) Gray
【和名:なし、アカチャツエタケの近種】 

    この図版には傘の縁部がかなり裂けているキノコが描かれている。頑丈な柄は、この種が有する多様な形態の一つであり、典型的な《紡錘形》で、柄の長さに沿った溝線があり、基部は長い根状で、他の部分より一段と濃い色合いである。右の子実体の柄は、中央部が膨らみ、Schaeffer 氏の変種  oedematopus 【Oedipus=エディプス,ギリシャ語で太い足の意】を思わせる。これは偶発的な変種であるが、しばしば見ることができる。

     Cette planche nous montre un groupe de champignons à marge très incisée. Les pieds trapus représentent un des aspects de cette espèce très variable de forme, mais à pied typiquement "en fuseau", côtelé fendu sur toute sa longueur et à base longuement radicante, plus sombre. L'exemplaire de droite, à pied fortement renflé au milieu, fait penser à la variété oedematopus de Schaeffer, qui n'est qu'une forme accidentelle du type, mais assez courante. [Hommage à Gérard MARTIN, SMF]

 

61 Collybia longipes (Flammulina velutipes)

61-Collybia longipes  【和名:ビロードツエタケ、一名アシナガタケ】
《イチジクの木の基部 - 1888年10月22日》22 octobre 1888
解釈:Flammulina velutipes
(Curt. : Fr.) P. Karsten
異名:Collybia velutipes (Curt. : Fr.) Quél.
仏名: Collybie à pied velouté 【ビロ-ドあしカレバタケの意】
【和名:エノキタケ】Enokitaké

      この図版を見たとき即座に、Quélet 氏の Collybia longipes (=あしながカレバタケの意)ではなく、Collybia velutipes だと思った。この二つの異なる種は、同じく  Quélet によって書かれたものである。

     Collybia longipes Quél. は Xerula longipes R. Maire になり、そして、今は、Oudemansiella longipes (Kummer) Moser と呼ばれる。このキノコは普通、地中の朽ち木の上に単生する。傘はセ-ム革褐色あるいは黄褐色、乾性、赤褐色の細毛におおわれる。柄は長く硬い、しばしば長い紡錘形で擬根が時には地中深く入り、ビロ-ド状の金褐色の細毛に全体がおおわれる。

      Quélet 氏の Collybia velutipes は,現在は  Flammulina velutipes (Curt. : Fr.) P. Karsten 【エノキタケ】と呼ばれている。エノキタケは束生し、時には大きな群団で発生、傘は無毛で、やや粘性を帯び、オレンジ黄色で、中心部は濃く、縁部は淡い。柄は細く、上部は淡い赤褐色をおびた黄色、下部は暗褐色のビロ-ド状。

      以上の記述からエノキタケの方がビロードツエタケより、ファ-ブルの図版により近いと思われるので、エノキタケの名前で同定することができるだろう。この二つのキノコはあまりにも違うことから、ファ-ブルは単に言い違いの犠牲者だったと思われる。

      エノキタケは冬に生える珍しいキノコの一種で、凍結の前後、切株や倒木や枯れかかったポプラ(ギンドロなど)、ヤナギ、ニレ、ブナなどに発生し、傘は鮮明な色合でよく目立つ。食用、デリケートな味だが、柄は繊維質で硬いので食べられない。一般に肉が少ないために無視されている。日本で栽培されているものは、柄は長くなり、柔らかく、傘は大きくならず、エノキタケの名前で好まれ、日本料理に野菜として使われている。

     D'emblée, la vue des champignons représentés sur cette planche évoque la collybie à pied velouté, décrite par Quélet sous le nom de Collybia velutipes et non pas la collybie à long pied, espèce différente, également décrite par cet auteur.
    La Collybia longipes Quélet, devenue Xerula longipes pour R. Maire, puis Oudemansiella pour Moser, pousse généralement sur le bois pourri enterré, en exemplaires isolés. Son chapeau, brun chamois ou brun fauve, est sec et couvert de poils roux ; son pied, long, raide, souvent renflé en long fuseau, prolongé par une fausse racine parfois enfoncée assez profondément dans le sol, est entièrement couvert d'un feutrage velouté brun doré.
    La Collybia velutipes Quél. aujourd'hui appelée Flammulina velutipes (Curt. : Fr.) P. Karst., est communément décrite comme un champignon venant en touffes, parfois importantes, ayant un chapeau glabre, un peu visqueux, jaune orangé, plus foncé au centre et à marge pâle, un pied grêle, jaune roussâtre clair en haut, velouté brun noirâtre vers le bas.

    Cette dernière description s'adapte bien mieux aux champignons figurés ici que celle ayant trait au Xerula longipes, ce qui autorise à les identifier sous le nom de Flammulina velutipes, collybie à pied velouté, en supposant que Fabre a tout simplement été victime d'un lapsus, tant les deux espèces sont différentes.

    La Collybie à pied velouté est un des rares champignons venant encore en hiver, entre les périodes de gelées, sur les souches, les troncs morts ou dépérissants de peupliers, saules, ormes, hêtres, où elle se fait remarquer par la couleur assez vive, souvent lumineuse, de son chapeau, à l'origine de son nom de petite flamme ou Flammula.

    Comestible assez fin, à condition de rejeter le pied vraiment trop filandreux, sa petite taille la fait le plus souvent négliger. Au contraire de l'espèce cultivée à grande échelle au Japon sous le nom de Enokotaké, dans des conditions qui favorisent l'allongement du pied au détriment du chapeau, qui le rend aussi tendre et délicieuses que des vermicelles, le plus souvent consommée en soupes.  [Hommage à Roger CAILLEUX, Muséum PARIS]

 

62 Collybia longipes (Flammulina velutipes)

62-Collybia longipes   《イチジクの木の切株 - 1887年11月23日》
解釈:Flammulina velutipes
(Curt. : Fr.) P. Karsten
仏名: Collybie à pied velouté 【ビロ-ドあしカレバタケの意】
【和名:エノキタケ】

      ビロ-ドツエタケは、切株にではなく地中の朽ち木にほとんどいつも単生し、柄は上下同大ではない。したがって、この図版はビロ-ドツエタケではなくてエノキタケである。   

      傘は3 - 9 cm、金色や淡黄褐色あるいは帯オレンジ赤色で、中心は赤褐色、光沢があり滑らかで、縁部にはしばしば条線がある。ひだは、やや密、ほてい腹状、湾生、最初クリ-ム色で、のち黄色っぽくなる。柄は円筒型で短く、時には長く、しばしば細く、1 - 10 x 0.2 - 1.2 cm、最初淡いレモン色、のち暗褐色、やがて典型的な濃褐色のビロ-ド状密毛にだんだんとおおわれていく。

      このキノコはおおむね癖のない味で、香りがないかまたは快い果物の香りがし食用となる。冬の間木の幹や切株に束生する。

      ファ-ブルが描いた図版のキノコはとてもよくその特長を表わしているが、傘部に黄色が欠けている。断面図からは、肉のクリ-ム色や成長したキノコの柄の細管がはっきりとうかがわれる。

    Il ne s'agit pas de la collybie à long pied, qui pousse presque toujours solitaire et non sur souches, mais sur bois pourri enterré, et qui possède un pied de diamètre inégal, mais de Flammulina velutipes.

    Son chapeau de 3 à 5 cm de diamètre est jaune d'or, jaune fauve ou rouge orangé avec le centre brun rouge, luisant et lisse, souvent striolé au bord. Les lamelles sont plus ou moins serrées, ventrues, échancrées à l'insertion sur le pied, d'abord crème puis jaunâtres. Le pied cylindrique, court ou long et souvent assez grêle, de 1 à 10 x 0,3 à 1,2 cm, est d'abord jaune citron pâle puis bistre, enfin typiquement progressivement velouté de brun foncé.

    Ce champignon a la saveur souvent douce, (rarement mentholée amère), à l'odeur nulle ou agréablement fruitée ou de pélargonium, est comestible (consommé en soupe à l'état très jeune et cultivé depuis longtemps au Japon sous le nom de Enokitaké). On le trouve en touffes sur troncs et souches, généralement durant l'hiver.
    Fabre a représenté des spécimens assez typiques mais à chapeaux privés de jaune. La chair crème et le pied fistuleux chez l'adulte sont bien visibles sur la coupe.

[Hommage à Gérard MARTIN, SMF]