53 Clitocybe infundibuliformis (clavipes) a cu

53 -Clitocybe infundibuliformis  【カヤタケ】    《1888年10月5日》
解釈:Ampulloclitocybe clavipes (Persoon) Redhead et al.
Clitocybe à pied en massue

【和名:ホテイシメジ  (カヤタケ属)】

      柄は下方に向かって膨らみ、傘が褐色のこの図版の種はどうもカヤタケではなさそうである。右端の若い子実体の傘には小さないぼ状の乳頭があり、上記の二つの特徴と合わせ、一番大きな子実体の傘の縁部が波状なのはこの種の典型的な特徴ではないにしても、多分ホテイシメジであろう。傘の色を少し濃く描きすぎたのではないかと思われるが、ひだの色もふつうこの種に見られるクリ-ム色ではない。

      通常は広葉樹林に良く発生するが、ファ-ブルのキノコの柄の基部にも見えるように針葉樹林にも発生する。

      ホテイシメジは中型のキノコで、時には丈が 7 cmくらいに達するものもある。柄の下部が明らかに膨れており、傘はややへこみ、肉はとても厚いといった特徴で他のカヤタケ属の種と区別される。ひだは長く垂生、クリーム色がかった黄色、肉は快い香りがするが、柄の肉は全くスポンジのようである。

      柄がこん棒状のカヤタケは、秋に混合林や広葉樹の落葉層に出る。カヤタケ(Clitocybe gibba[Pers. : Fr.]Kummer  = infundibuliformis)は夏頃から発生し、傘は漏斗形で、柄の下部は僅かに膨らむ。二つとも食用である。

    Le pied nettement renflé vers la base et la couleur brune du chapeau suggèrent que les exemplaires représentés n'appartiennent pas à Infundibulicybe gibba (autrefois Clitocybe infundibuliformis), l'identification de Fabre étant probablement erronée. Le léger mamelon saillant du jeune exemplaire de droite, avec les deux caractères précédemment cités, suggèrent qu'il s'agit d'Ampulloclitocybe clavipes - même si la marge très sinueuse du sujet adulte n'est pas très typique. Il est est vraisemblable que la couleur très foncée du chapeau ait été accentuée. Les lames, de plus, ne sont pas crème comme c'est ordinairement le cas chez cette espèce. [ Cher Patrice, un peu de modestie, et de respect pour Fabre, s'il vous plaît !  Trop facile de mettre en doute sa rigueur, légendaire, et son sens de l'observation à la moindre inadéquation... ]

    Les aiguilles de conifères figurant à la base rappellent que ce clitocybe ne dédaigne pas les bois de résineux, même s'il est plus fréquent sous feuillus.

    Ampulloclitocybe clavipes est un champignon de taille modeste, atteignant rarement 7 cm de hauteur, et se distingue des autres clitocybes par un pied renflé à la base, un chapeau peu ou pas déprimé dont la chair est très épaisse. Ses lames, largement décurrentes, sont jaune crème. La chair est nettement spongieuse dans le pied et exhale une odeur suave.
    Ce clitocybe à pied en massue croît en automne dans la litière de feuilles mortes des bois mixtes ou de feuillus. Quant au clitocybe en entonnoir (gibba = infundibuliformis), il est souvent plus précoce et montre un chapeau nettement creusé en entonnoir, avec un pied faiblement renflé à la base. Les deux espèces sont comestibles.  [Hommage à Patrice Leraut, SMF]

  Ampulloclitocybe clavipes (Ampulloclitocybe_clavipes_2009_jd_1.jpg)  
   
 
Ampulloclitocybe clavipes (Persoon) Redhead, Lutzoni, Moncalvo & Vilgalys (2002)
 
Clitocybe à pied en massue
  • Chapeau charnu et mou, 4-10 cm de diamètre, convexe puis plan, à la fin en cône aplati, souvent avec un mamelon central. Sa surface est lisse, absolument glabre, de couleur cendrée plus ou moins foncée, beige à gris-jaune avec parfois des nuances olivâtres, plus foncé au centre et souvent tout blanc à la marge.
  • Chair blanchâtre, molle et humide, hygrophane, spongieuse (comme remplie de coton et rendant de l'eau à la pression par temps humide) dans le pied. Saveur douce et odeur suave, qui évoque en plus faible, celle du jasmin, ou fruitée, un peu de fleur de mandarinier.
  • Stipe 2-7 X 0,4-2 cm, crème à plus ou moins concolore au chapeau, à base renflée en massue et typiquement incurvé à la base, de sorte que sa tige n'est pas immédiatement verticale.
  • Odeur fruitée
  • On trouve cette espèce aussi bien sous les feuillus que sous les conifères, souvent dans les bois pierreux et secs.
  • Toxique
  • Références: Becker p. 149 ; Bon p. 135 ; CD 274 ; DM HS 4 p. 34 ; Phillips p. 49 ; Eyssartier et Roux p. 578 ; Bi
  • Confusions possibles: Ressemble un peu a Clitocybe nebularis (et souvent confondu par les chercheurs peu expérimentés) par son chapeau grisâtre, sa consistance particulière, le pied en massue et l'odeur suave, un peu fruitée ou de jasmin, mais les lamelles du nébuleux restent blanchâtres ou à peine teintées de paille et le pied de C. clavipes est presque toujours incurvé à la base.
Date de création : 03/05/2007 - Rémi Péan

Contributeur principal : Daniel Guez

 

54 Clitocybe maxima (geotropa)

          54 -Clitocybe maxima  【オオジョウゴタケ】      《1892年11月12日》

解釈: Infundibulicybe geotropa (Bulliard) Harmaja
仏名:Tête de moine 【修道者の身分を示す目印として頭頂部の毛髪を環状に刈り取る】
【和名:オオイヌシメジ  (カヤタケ属)】

      この大きい方のキノコは老いたものでしかも傘の中心がとても凹んでいるが、これはオオイヌシメジである。この種の主な特徴は:

  -ひだは垂生でクリーム色。

  -切断面の白い肉は変性しない。

  -柄の下部は膨らむ。

      傘の色は、大きい子実体のは少し濃すぎるきらいがあるが、しかしこの種が持つ色の変化の許容範囲に入る。

      《修道者の頭》は秋に出る大きなキノコで、広葉樹林を好み、よく森の外れ辺りに見られる。その発生は散発的で、弧生であるが、しばしば同じ場所に大量に出る。このキノコは食用で、肉は締まり、美味で、香りも良く、乾燥保存に向いている。

    Clitocybe maximaオオジョウゴタケ】は高さが15cmくらいにまで達する最も大きいキノコで、傘はもっとセーム革~鮭肉色、初めは中高の平らで、後中心部が凹み、縁部は内側に曲がり、ひだは垂生である。肉は白色、やや硬く、シアン化水素を思わせる甘い臭いがする。柄は頑丈で、下部は膨らみ、基部は綿毛におおわれる。

      上記のキノコと同じ場所に出るハイイロシメジClitocybe nebularis )はよく見られるキノコで、ひだはやや垂生、傘は灰色で梅の実の表面の粉のような感じである。

    L'identification ne fait aucun doute, même si le plus gros exemplaire - un sujet adulte très avancé - a un chapeau très déprimé. Parmi les caractères figurés permettant l'identification, on peut noter :

  • les lames décurrentes et crème ;
  • la chair blanche immuable à la coupe ;
  • le pied renflé à la base.

    La couleur assez foncée du chapeau reste dans la limite des variations chromatiques de cette espèce.

    La tête de moine est un gros champignon automnal qui fréquente surtout les bois de feuillus, notamment les lisières. Bien que ses apparitions restent sporadiques, il croît souvent en quantité, mais par individus isolés. C'est un très bon comestible parfumé à chair ferme qui se prête bien à la dessiccation pour un usage ultérieur.

    Clitocybe maxima se distingue par sa taille encore plus grande, jusqu'à 15 cm de haut, à son chapeau chamoisé à saumoné, mamelonné puis déprimé, à marge incurvée et à ses lames décurrentes. La chair, blanche et assez tenace, dégage une odeur cyanique douce (proche de l'amande amère). Le pied, robuste et renflé à la base, est tomenteux dans la zone en contact avec le laitière.

    Le clitocybe nébuleux, Clitocybe nebularis, fréquente souvent les mêmes biotopes ; il se distingue des précédents à ses lames peu décurrentes et au chapeau gris pruineux.

 

55 Collybia socialis (Armillaria tabescens) b


55 -  Collybia socialis D.C.
解釈:Armillaria tabescens (Scop,) Emel.
異名 :Clitocybe tabescens (Scop.) Bres.
仏名: Armillaire sans anneau
【和名:ナラタケモドキ (ナラタケ属)】

ファ-ブルはこのキノコをどの属にするか迷った。彼は最初 Collybia にしたが(1887年に Saccardo 氏が Collybia 属とした)、次に、Collybia を抹消して、Barla 氏 (1892年)の付けた Clitocybe にした。ファ-ブルが記した de Candolle 氏の 《socialis》 は束生するという意味で、その傘は最初鐘形で中高、のち平らに開き、やがて真ん中が凹む。傘の色は若い時は黄褐色で、やがて褐色がかった黄色になる。中心 部には濃いささくれ状尖鱗片が目で確認できる。

ひだはかなり密、直生-垂生で、白色あるいは淡いベージュ色、その後すぐに肌色がかった桃色になる。柄は束生のためしばしば曲り、微繊維状で上部は白色下部は褐色だが時には黒色でさえある。ナラタケ(16番と17番の図版)によく似ているがつばを欠く。

栗や樫の古い切株や腐った根の上にぎっしりと束生する(Bon 氏によれば、りんごの木の根にも発生する)。パリ地方では春の終りから秋までよく見られる。南仏、西部、ロレ-ヌ地方、ジュラ地方、ブルゴ-ニュ地方に分 布する。食用であるが、若い傘だけが美味しい。ピレネ-地方では一般にとても好んで食べられている。

    Fabre a hésité dans le choix du genre. Il a d'abord noté Collybia (genre dans lequel Saccardo avait rangé ce champignon en 1887), puis il a rayé ce terme pour le remplacer par Clitocybe, nom donné par Barla en 1892. L'épithète socialis indiquée par Fabre d'après de Candolle traduit bien la poussée en touffe de ce champignon. Son chapeau campanulé et mamelonné au début, s'aplanit ensuite jusqu'à devenir légèrement déprimé. Il est de teinte variable, d'un brun jaunâtre quand il est jeune à jaunâtre brunâtre au disque qui est hérissé de mèches plus sombres, pointues, nettement visibles à l'oeil nu.

    Les lames sont assez serrées, adnées décurrentes, de couleur blanchâtre ou beige clair puis, souvent, se teintant rapidement de rosâtre carné. Le pied est fréquemment tordu, recourbé du fait de sa croissance en touffes et ne comporte pas d'anneau, contrairement à l'Armillaria mellea (voir planches 16 et 17) à laquelle il ressemble beaucoup. Il est un peu fibrilleux blanchâtre au sommet et brunâtre, voire noirâtre à la base.

    Cette espèce pousse en touffes souvent très compactes sur les vieilles souches, surtout de chênes et de châtaigniers, ou sur les racines pourries. Marcel Bon signale qu'elle peut " s'égarer hors des bois (pâtures des falaises de Criel) sur racines de pommiers ". On la rencontre parfois dès la fin du printemps jusqu'en automne dans la région parisienne où elle est très fréquente. Signalée dans de nombreuses régions de France : Midi, Ouest, Lorraine, Jura, Bourgogne mais semble inexistante par endroits.

    Elle est comestible mais il ne faut consommer que les jeunes chapeaux. Elle est très appréciée dans le bassin pyrénéen.

 

56 Clitocybe socialis (Armillaria tabescens) b

56 -  Collybia socialis D.C.

解釈:Armillaria tabescens (Scop,) Emel.
異名 :Clitocybe tabescens (Scop.) Bres.
仏名: Armillaire sans anneau
【和名:ナラタケモドキ (ナラタケ属)】

      このキノコは既に55番で説明したとうりだが、この図版で少し付け加えると、この子実体は老いたもので、傘は鐘形ではなく平らなまんじゅう形になって、中には中心が凹んだものもあり、周辺部にはうね状の条線がある。ひだは55番よりもっと垂生で、もっと薄い色合い。柄には縦の微繊維がほとんど条線を成し、多数の個体が基部で癒合し、そこにはごく若いつぼみが見られる。ナラタケモドキは、その時その時の正当な理由で様々な属に入れられてきた。最初は  Collybia,次に  Clitocybe,更に  Armillaria,再び Clitocybe,そしてまた Armillaria に戻ったが、それがいつまで続くやら...?誰もそれには答えられない。

    Nous renvoyons à ce qui a été écrit à propos de la la planche 55 en ajoutant les remarques suivantes : la représentation donnée ici est celle de champignons plus âgés. Les chapeaux ne sont plus campanulés, mais convexes plans, certains déprimés, à bord sillonné cannelé.

    Les lames sont plus décurrentes et plus claires que sur la planche 55. On remarque également très bien les fibrilles longitudinales ayant presque l'aspect de stries sur les pieds qui sont tous reliés à leur base sur laquelle on distingue de minuscules carpophores. Ce champignon a été classé successivement - toujours avec de bonnes raisons pour celui qui le faisait - dans différents genres. Après avoir été Collybia, puis Clitocybe, puis Armillaria, puis à nouveau Clitocybe, il est redevenu Armillaria. Pour combien de temps ? L'immaturité de ces divorces incessants est la signature de l'Homo sapiens !